2040 : fin des ventes des véhicules à moteur thermique

2040 : fin des ventes des véhicules à moteur thermique

Arrêter les ventes de véhicules à moteur thermique émetteur de gaz à effet de serre en 2040 : c’est possible !

Un rapport de parlementaires présente des scénarios technologiques pour y arriver et de nombreuses recommandations en matière de recherche, d’innovation, de soutien de l’Etat.

Pour respecter l’Accord de Paris et répondre au défi de l’urgence climatique, nous devons réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Le secteur des transports est un contributeur important qui doit se transformer pour assurer la transition écologique. C’est le sens de l’histoire, et c’est le sens des mesures prises au niveau européen. L’interdiction des ventes de véhicules thermiques émetteur de GES en 2040 s’inscrit dans cette démarche.

Mercredi dernier, la présentation de ce rapport par mes collègues Huguette Tiegna et Stéphane Piednoir pour l'OPECST - Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - devant la commission du Développement durable et celle des Affaires économiques a été l’occasion de riches échanges.

La loi d’orientation des mobilités bientôt en discussion à l’Assemblée nous permettra de préciser les objectifs de transition des flottes de véhicules.


Pour lire ce rapport, cliquer ici

Fin de la commercialisation des véhicules thermiques

Arrêter les ventes de véhicules à moteur thermique émetteur de gaz à effet de serre en 2040 : c’est possible ! Un rapport de parlemenaires présente des scénarios technologiques pour y arriver et de nombreuses recommandations en matière de recherche, d’innovation, de soutien de l’Etat.Pour respecter l’Accord de Paris et répondre au défi de l’urgence climatique, nous devons réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Le secteur des transports est un contributeur important qui doit se transformer pour assurer la transition écologique. C’est le sens de l’histoire, et c’est le sens des mesures prises au niveau européen. L’interdiction des ventes de véhicules thermiques émetteur de GES en 2040 s’inscrit dans cette démarche.Mercredi dernier, la présentation de ce rapport de l'OPECST devant la commission du Développement durable et celle des Affaires économiques a été l’occasion de riches échanges.La loi d’orientation des mobilités bientôt en discussion à l’Assemblée nous permettra de préciser les objectifs de transition des flottes de véhicules.Pour lire ce rapport, cliquer ici : https://bit.ly/2U5xhOl

Publiée par Barbara Pompili sur Vendredi 22 mars 2019

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close