Audition de M. Rémy Pflimlin, président-directeur général de France Télévisions

Mme Barbara Pompili. France Télévisions est très appréciée des Français. Je pense qu’il faut l’aider, malgré les contraintes budgétaires, à préserver ses spécificités de service public. Nous y serons attentifs à travers les objectifs du COM.

Il faut aussi une meilleure visibilité quant au rôle des chaînes, qui doivent mettre en avant la diversité de notre société pour faire évoluer le regard des spectateurs et favoriser la tolérance et la compréhension – par exemple grâce à des émissions sur l’homosexualité, sur les minorités, sur les Roms ou encore sur le handicap. À ce propos, comme l’a souligné notre collègue Braillard, il est dommage que France Télévisions n’ait pas retransmis les Jeux paralympiques, alors qu’elle en avait la vocation. Il faudrait également davantage d’émissions sur les différences religieuses, et pas seulement des émissions religieuses.

Monsieur le président, nous partageons votre volonté de soutenir la création française. Nous vous encourageons également à poursuivre vos efforts pour rendre les programmes accessibles aux personnes aveugles ou malvoyantes, sourdes ou malentendantes, ou encore aux enfants en situation de handicap.

Concernant l’apprentissage des langues étrangères, l’offre de la version multilingue au choix devrait être étendue à l’ensemble des chaînes du groupe, y compris aux émissions pour les jeunes. Un effort devrait également être fait pour développer les émissions éducatives.

Enfin, monsieur le président, vous avez été évasif sur les économies que vous envisagez. Quels secteurs seront touchés ? Quelles conséquences devons-nous en attendre ? S’agissant de la fusion annoncée des rédactions de France 2 et de France 3, je pense qu’il ne serait pas raisonnable de faire peser cette restructuration sur cette dernière et sur ses antennes régionales dont chacun ici connaît le rôle de proximité. Les écologistes seront vigilants à cet égard. Des syndicats appellent à la grève, et nous vous encourageons à poursuivre le dialogue social. Il est en effet essentiel que les personnels de France Télévisions aient une visibilité quant à leur avenir.

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close