Barbara Pompili a rencontré les représentants nationaux et régionaux du monde associatif

Compte rendu de la rencontre à Amiens avec la CPCA Picardie - conférence permanente des coordinations associatives Picardie - et Nadia Bellaoui, la Présidente de la CPCA nationale, en ligne sur leur site .

Une rencontre stratégique où les emplois d’avenir et la structuration du monde associatif ont été au cœur des échanges !

Nadia Bellaoui est venue accompagnée d’Alice Loffredo, attachée du groupe des associations au CESE (Conseil Economique Social et Environnemental) et chargée des relations avec les parlementaires à la CPCA nationale. Barbara Pompili était accompagnée de ces deux attachées parlementaires, Carine Lalmant et Emmanuelle Steuperaert.

Slimane Bouraya et Jean-Michel Bondu, vice-Présidents de la CPCA Picardie au titre, respectivement, de La Ligue de l’Enseignement et du GRIEP (Groupement régional pour l’Insertion par l’Economique de Picardie) ainsi que Yann Joseau, Directeur de la CPCA Picardie et Claire Bizet, Directrice adjointe, étaient présents pour la CPCA Picardie.

Nadia Bellaoui, qui vient de prendre son mandat de Présidente de la CPCA Nationale, était venue rencontrer ses homologues picards, saluant une des CPCA régionales les plus organisées et les plus actives de France. En effet la CPCA Picardie entretient des partenariats précurseurs avec l’Etat et le Conseil Régional et met en œuvre des expérimentations, souvent jugées exemplaires, pour le milieu associatif régional.

Au cours des échanges, qui se sont déroulés dans un climat très convivial, plusieurs points ont été abordés :
- les liens entre les élus et le monde associatif, la CPCA nationale annonçant son intention d’intensifier son travail de lobbying auprès des parlementaires. A ce sujet, Barbara Pompili a confirmé son souhait de renforcer ses liens avec le monde associatif, qu’elle s’est engagée à consulter régulièrement.

- le lien entre la CPCA Nationale et les régions, la CPCA nationale travaillant en lien étroit avec les régions sur un grand nombre de sujets parmi lesquels l’emploi et de la réforme de Collectivités.

Il a également été largement question du dispositif des Emplois d’avenir, au cœur de l’actualité associative ces derniers temps. Sur ce sujet, le monde associatif, bien que désireux de faire entendre sa voix de façon positive et de contribuer à l’effort national d’insertion des jeunes en difficulté, se montre néanmoins prudent.  Il appelle avant tout à être vigilant à la qualité des emplois, de manière à offrir à ces jeunes des parcours professionnels durables et eux aussi de qualité.

Ces nouveaux contrats, qui devraient voir le jour en novembre prochain, pourraient créer plusieurs milliers emplois au niveau régional et c’est sans aucun doute un enjeu majeur pour la CPCA et les associations employeurs. Mais il faut maintenant trouver la façon d’accompagner au mieux ce dispositif pensé dans l’urgence et dans un contexte, notamment économique, peu favorable pour les associations. La déclinaison en région de ce dispositif doit se faire en concertation avec les acteurs concernés et au premier rang le monde associatif, afin de ne pas déséquilibrer l’existant.

Enfin la structuration du monde associatif est de plus en plus en lien avec le développement de l’ESS. Le tour de table a notamment souligné l’exemplarité de ce qui se passe en Picardie, où CPCA et CRESS montrent le bon exemple en matière de coopération.

Barbara Pompili, pour conclure, s’est montrée à l’écoute et disponible, désireuse de relayer nos préoccupations et d’être régulièrement informée sur le questionnement des associations. A nous de faire remonter une information fiable et de qualité sur les réalités de la vie associative en région. C’est ce que nous nous attachons à faire au quotidien, au travers de nos coordinations et de l’animation des 16 Groupes Associatifs de Pays (GAP).

Equipe de Barbara Pompili

A lire également

Commenter

Close