Convention citoyenne

Convention citoyenne

Pour Barbara Pompili : "L’urgence écologique appelle des décisions fortes. Nous espérons que la convention citoyenne sur le climat que nous auditionnons pourra y contribuer. Il s’agit d’un exercice de démocratie participative inédit ; les chantiers à relever sont de taille "

La commission du développement durable et de l'aménagement du territoire et celle des affaires économiques ont souhaité échanger avec Thierry Pech, co-président de la Convention citoyenne sur le climat , et Julien Blanchet, rapporteur général.

Audition à revoir ici

Convention citoyenne

"L’urgence écologique appelle des décisions fortes. Nous espérons que la convention citoyenne sur le climat que nous auditionnons pourra y contribuer. Il s’agit d’un exercice de démocratie participative inédit ; les chantiers à relever sont de taille "La commission du développement durable et de l'aménagement du territoire et celle des affaires économiques ont souhaité échanger avec Thierry Pech, co-président de la Convention citoyenne sur le climat , et Julien Blanchet, rapporteur général.Audition à revoir ici

Publiée par Barbara Pompili sur Jeudi 26 septembre 2019

Intervention de Barbara Pompili :

Mes cher(e)s collègues, Messieurs,

Je me joins aux remerciements de M. le président Roland Lescure, car il est effectivement important que nos deux commissions puissent échanger avec la présidence et le rapporteur général de la Convention citoyenne sur le climat.

Nous sommes face à un exercice de démocratie participative inédit, même si d’autres pays avant nous l’ont pratiqué, en particulier l’Irlande où deux conventions citoyennes ont permis, en 2015, la légalisation par référendum du mariage homosexuel et, en 2018, celle de l’avortement.

Cela démontre que cet exercice, s’il est bien mené, peut conduire à des décisions importantes et structurantes. Nous sommes aujourd’hui dans un contexte d’urgence écologique, qui appelle des décisions et des actions fortes. Nous espérons évidemment que la Convention citoyenne sur le climat pourra y contribuer.

Vous allez donc expérimenter cette démarche, qui nécessitera de relever plusieurs défis, au premier rang desquels, bien sûr, celui de la représentativité des citoyens qui composeront cette convention. La méthode retenue pour constituer cette instance sera donc essentielle, et sans doute sera-t-elle aussi sujette à des observations ou des réserves. Il vous reviendra d’y répondre pour expliquer comment des biais ont pu être éliminés.

La méthode de travail et les conditions du débat seront aussi scrutées. Bref, vous allez expérimenter bon nombre des problématiques auxquelles les assemblées délibératives, en particulier les Parlements, sont confrontées. Comment vous y préparez-vous ?

Bien sûr, vous comprendrez que les députés que nous sommes s’interrogent sur l’articulation qui pourrait ou devrait exister entre nos travaux et ce nouveau mode de décision. Comme vous, nous expérimentons cette nouvelle procédure, et nous aurons sans doute à mener une réflexion approfondie dans la perspective de la transformation du Conseil économique, social et environnemental en Conseil de la participation citoyenne.

C’est donc un grand chantier qui nous attend ; j’espère qu’il nous permettra d’apporter collectivement les réponses qui s’imposent face à l’urgence climatique. C’est évidemment avec grand intérêt que nous entendrons votre analyse sur ces sujets.

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close