Déroulement de la mission d'information parlementaire sur le COVID-19

Déroulement de la mission d'information parlementaire sur le COVID-19

La mission d'information créée le 17 mars doit assurer un suivi de la gestion de la crise sanitaire et des mesures prises dans le cadre de l’urgence sanitaire ; cela correspond au travail de contrôle des parlementaires sur le gouvernement.

Aux côtés des autres présidents de commissions, je suis co-rapporteure de cette mission d'information. Ses membres vont regarder de près l'impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l'épidémie de Coronavirus-COVID-19 à travers de nombreuses auditions.

Le 14 mai, les préfets des Hauts-de-France, du Haut-Rhin ainsi que du Vaucluse étaient auditionnés. Comment les préfets adaptent le déconfinement sur le territoire en fonction des réalités de terrain ? Notamment dans le cadre de la réouverture des lieux publics, des contrôles, de la sûreté sanitaire des citoyens... Des échanges à revoir ici.

Le 13 mai, les associations de maires (AMF, AMRF, Villes de France, France urbaine) étaient reçues par la mission d'information. En contact avec les maires de la circonscription, les députés ont pu mesurer leur immense investissement et les difficultés rencontrées. Le débat a principalement porté sur les difficultés rencontrées, différentes selon les territoires, et sur l'accompagnement de l'Etat. Des échanges à retrouver ici.

Le 12 mai, la mission recevait le coordinateur national du déconfinement, Jean Castex. Les échanges ont été très riches. Il s'agissait par exemple de savoir si l'avis des acteurs locaux avait été suffisamment pris en compte dans le déconfinement, si le choix de l'échelon régional s'avère pertinent, comment les mesures prises pour les transports pourront être adaptées à l'évolution de la situation etc. A revoir ici.

Le 6 mai, le Ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer répondait aux membres de la mission. L'audition a été très orientée sur les questions liées à la fracture numérique par rapport à la continuité pédagogique, sur le suivi des décrocheurs ou encore les inquiétudes des parents/enseignants/maires face au déconfinement et les garanties proposées. Les enjeux de la sécurité sanitaire des personnels et des élèves ont bine sûr été au centre des préoccupations. Pour la revoir : ici.

Le 5 mai, la Ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne ainsi que le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, étaient auditionnés. L'occasion pour Barbara Pompili de redemander comment s'organise le gouvernement pour que l'écologie devienne la clé de voûte de la relance économique. Ont également été abordées les questions de l'organisation des transports à partir du 11 mai, de la protection de l'environnement et de la culture du risque. A retrouver ici.

  • Les réponses de la Ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne ici.
  • Les réponses du secrétaire d'Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari ici.

Le 29 avril, la Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal était auditionnée. De nombreuses questions ont concernées le soutien apporté à la recherche scientifique dans la perspective du développement d'un vaccin contre le Covid-19, le problème de l'enseignement à distance et des inégalités, des garanties apportées aux étudiants au vu de l'interruption des cours et du report des concours etc. L'audition est à revoir ici.

Le 29 avril également, une table ronde a été organisée avec plusieurs virologues. Parmi eux : Françoise Barré-Sinoussi, présidente du Conseil analyse, recherche et expertise (Care),  Bruno Lina, virologue et professeur au CHU de Lyon, chef d’équipe au CIRI, Florence Ader, infectiologue au CHU de Lyon et au Centre international de recherche en infectiologie (CIRI) et Christophe d’Enfert, directeur scientifique de l’Institut Pasteur. A visionner ici.

  • Quel est l'état des savoirs actuels sur le covid-19 ?
  • Le plan de déconfinement annoncé parait-il adapté à la situation ?
  • Comment concilier santé, sûreté, et reprise des activités ?

Le 23 avril, Jérôme Salomon directeur général de la Santé ainsi que Katia Julienne, directrice de l'offre des soins. Il s'agissait de discuter le découpage et la temporalité du déconfinement. Aussi, face aux déserts médicaux et aux téléconsultations, comment garantir l'égal accès aux soins ? Vous retrouverez nos échanges ici.

Le 22 avril, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. La crise touche plus durement certains secteurs, certains territoires. La restauration, le tourisme, les transports... Quelles protections et aides pour ceux-ci ? Les réponses de la ministre du Travail ici.

Le 15 avril, Jean-François Delfraissy président du conseil scientifique Covid-19 et Geneviève Chêne directrice de Santé publique France sur :

  1. Les liens entre la santé de l'Homme et de son environnement, l
  2. La prise en compte des différentes pollutions dans nos politiques de santé et politiques publiques.
  3. L'augmentation de la recherche en la matière. Retrouvez mes questions ici.
  4. Le 14 avril, la ministre des Outre-Mer, Annick Girardin, (à revoir en cliquant ici) à propos de la prise en compte des singularités des Outre-Mer dans la gestion de la crise. Egalement, sur les appuis de l'Etat concernant les infrastructures de santé, les transports ou les services postaux en Outre-Mer.

Pour revoir l'intégralité de l'audition, cliquez ici.

Le 9 avril, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, (à revoir en cliquant ici) pour contrôler :

  • Le respect des libertés individuelles
  • La sécurité des citoyens
  • L'adaptation des mesures aux réalités des territoires, via les préfectures

Le 8 avril, la Ministre de la Justice Nicole Belloubet a été auditionnée pour veiller à la protection des personnes, la continuité du service public de la justice et le respect de l’État de droit dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Audition à revoir en cliquant ici.

Le 1er avril, le Premier Ministre et le Ministre de la Santé et des Solidarités ont été auditionnés. Afin d’assurer la cohérence de la réponse de l’État à la crise du Covid-19 avec les réalités propres à chaque territoires, Barbara Pompili a interrogé le Premier Ministre (revoir la vidéo) au nom de la Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire sur trois points :

Les réponses de L’État à cette crise sanitaire sauront-elles s’adapter aux singularités de nos territoires, au delà du domaine hospitalier ?

  • Quels dispositifs permettront de garantir un accès égal et continu aux services publics dans un contexte si particulier ?
  • Quelles sont les garanties pendant cette période sur la bonne tenue des missions de contrôle sur nos installations à risques (sites industriels dangereux, centrales nucléaires etc.) ?
  • Audition à revoir en cliquant ici.
️

️

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close