Guyane : pour un développement économique durable

Guyane : pour un développement économique durable

Avec le projet minier de la Compagnie Montagne d’or, la Guyane fait face à des choix qui seront déterminants pour son avenir.

Les enjeux sont conséquents et les inquiétudes également : l’impact environnemental suscite de nombreuses craintes, notamment en raison de l’utilisation de cyanure et de sa localisation et, dans le même temps, le projet est présenté comme une opportunité économique pour la Guyane dont on connaît les besoins.

Ce projet a donné lieu à un débat public organisé par la Commission nationale du débat public qui s’est déroulé dans un climat d’extrême tension.

C’est pourquoi la Commission du développement durable et de l’Aménagement du territoire, en lien avec la délégation aux outre-mers, a souhaité entendre le cabinet Deloitte qui, pour le WWF, a fait une étude sur le potentiel de développement économique durable de la Guyane.

Il nous faut en effet prendre en compte toutes les potentialités de ce territoire, qui en compte beaucoup – ne serait-ce qu’en raison de sa biodiversité exceptionnelle. Le cabinet Deloitte a ainsi expliqué que l’activité extractive n’a pas un effet d’entraînement économique. Compte tenu des spécificités du territoire guyanais, il conviendrait de lancer en même 10 secteurs clés pour créer une dynamique qui permettrait de relever les défis économiques et sociaux actuels et à venir tout en faisant de la Guyane un territoire exemplaire et unique au monde sur les enjeux du développement durable.

Audition et échanges à revoir en cliquant ici

Guyane : pour un développement économique durable

Avec le projet minier de la Compagnie Montagne d’or, la Guyane fait face à des choix qui seront déterminants pour son avenir. Les enjeux sont conséquents et les inquiétudes également : l’impact environnemental suscite de nombreuses craintes, notamment en raison de l’utilisation de cyanure et de sa localisation et, dans le même temps, le projet est présenté comme une opportunité économique pour la Guyane dont on connaît les besoins.Ce projet a donné lieu à un débat public organisé par la Commission nationale du débat public qui s’est déroulé dans un climat d’extrême tension. C’est pourquoi la Commission du développement durable et de l’Aménagement du territoire, en lien avec la délégation aux outre-mers, a souhaité entendre le cabinet Deloitte qui, pour le WWF, a fait une étude sur le potentiel de développement économique durable de la Guyane.Il nous faut en effet prendre en compte toutes les potentialités de ce territoire, qui en compte beaucoup – ne serait-ce qu’en raison de sa biodiversité exceptionnelle. Le cabinet Deloitte a ainsi expliqué que l’activité extractive n’a pas un effet d’entraînement économique. Compte tenu des spécificités du territoire guyanais, il conviendrait de lancer en même 10 secteurs clés pour créer une dynamique qui permettrait de relever les défis économiques et sociaux actuels et à venir tout en faisant de la Guyane un territoire exemplaire et unique au monde sur les enjeux du développement durable.Audition et échanges à revoir en cliquant ici

Publiée par Barbara Pompili sur Mercredi 13 février 2019

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close