Journée mondiale contre l'autisme

Tribune de Barbara Pompili publiée par le Huffington Post

AUTISME - Alors qu'une personne sur 150 est touchée par l'autisme dans le monde, la reconnaissance de ce handicap demeure dramatiquement insuffisante.

Ce sont des enfants diagnostiqués beaucoup trop tard, des familles qui se retrouvent seules et démunies, des adultes mal accompagnés ou suivis et de nombreuses situations de détresse qui pourraient être évitées.

En France, alors que 6.000 enfants autistes naissent chaque année, beaucoup reste à faire pour améliorer le diagnostic de ce handicap mais aussi sa prise en charge, adaptée aux besoins spécifiques de chaque enfant concerné.

L'amélioration du dépistage doit être une priorité: plus le diagnostic sera précoce, meilleures seront les réponses apportées à l'enfant et à sa famille. Pourtant, alors qu'il est possible de détecter les premiers signes d'autisme infantile dès 12 mois, nous perdons encore un temps précieux pour agir et permettre ainsi à la situation de l'enfant de s'améliorer puisqu'en moyenne le dépistage intervient en France vers 6 ans.

La priorité doit également être donnée à la scolarisation des élèves autistes en milieu ordinaire.

Lire la suite sur le site du Huffington post en cliquant ici

Equipe de Barbara Pompili

A lire également

Commenter

Close