Les député-es écologistes demandent une commission d’enquête sur les dysfonctionnements de la filière agroalimentaire

Les député-es écologistes demandent une commission d’enquête sur les dysfonctionnements de la filière agroalimentaire

A l’initiative de Brigitte Allain, députée de Dordogne, le groupe écologiste à l’Assemblée Nationale a déposé aujourd’hui une résolution portant création d’une commission d’enquête sur l’impact sanitaire et environnemental des fraudes, dysfonctionnements et excès de la filière agroalimentaire.

Les députés écologistes s’interrogent sur les pratiques quotidiennes de l’industrie alimentaire, qui constitueront les scandales de demain et souhaitent une étude approfondie de ces risques pour la santé et l’environnement : OGM et farines animales dans l’alimentation animale, effets cocktail des pesticides dans nos végétaux, canettes ou conserves composées de perturbateurs endocriniens, dont le Bisphénol A, nitrates polluant tous nos cours d’eau ou encore un recours excessif aux antibiotiques chez les animaux.

Cette Commission d’enquête devra permettre de faire la transparence et de recenser les fraudes et pratiques à risque tout au long de la chaine alimentaire ; d’analyser les causes de ces dysfonctionnements (politiques d’évaluation et conflit d’intérêt, baisse des contrôles, spéculation financière, multiplication des intermédiaires).  Enfin, cette Commission aura pour vocation de préconiser des mesures au niveau français, européen et international pour faire cesser immédiatement ces abus, en se concentrant sur le développement d’une alimentation locale et saine, dans le respect de l’environnement et dans la perspective de l’intérêt général.  La situation est urgente, tant la force des lobbies est puissante, la passivité des gouvernements est réelle, et les risques pour la société forts.

Equipe de Barbara Pompili

A lire également

Commenter

Close