MARIAGE POUR TOUS : à l’Assemblée nationale comme au Sénat, pas une seule voix écologiste n’a manqué pour l’égalité

MARIAGE POUR TOUS : à l’Assemblée nationale comme au Sénat, pas une seule voix écologiste n’a manqué pour l’égalité

Neuf ans après la célébration du premier mariage entre personnes de même sexe par Noël Mamère à Bègles, les dix-sept député-e-s écologistes ont voté le texte ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe adopté cet après-midi à l’Assemblée nationale. 

Les écologistes, à l’avant-garde de la marche vers l’égalité

Cause défendue de longue date par les écologistes, la reconnaissance par la loi des couples homosexuels et des familles homoparentales est une étape essentielle à la formation d’une société plus juste et à un « vivre ensemble » plus harmonieux. Elle met fin à une inégalité et à une discrimination insupportable dans une République fondée sur la laïcité et l’égalité des citoyens devant la loi.

Un débat parlementaire qui aura eu toute sa place

Les écolodéputé-e-s renouvèlent leur fierté à voter cette loi et se félicitent la plupart de leurs collègues de la majorité présidentielle, mais aussi certains de l’opposition, aient tenu bon face aux menaces et pressions. Le climat délétère d’homophobie encouragé par certains opposants au texte et dont nombre de nos concitoyens souffrent aujourd’hui ne doit pas porter atteinte au bon fonctionnement de la démocratie.

Une loi de progrès pour les générations futures

Car l’ambition des député-e-s écologistes est bien là : laisser à nos enfants une société plus juste et respectueuse des orientations sexuelles de toutes et tous, reconnaitre et protéger les familles dans toute leur diversité et offrir la possibilité à chacune et chacun de bâtir le projet de vie de son choix.

C’est dans cet esprit que les écologistes aborderont les textes à venir, avec notamment «  la volonté forte de voir ouverte aux couples homosexuelles l’aide médicale à la procréation », précise Sergio Coronado qui, pendant les auditions en commission comme pendant 110 heures de débat dans l’hémicycle, a porté la parole écologiste sur le texte adopté aujourd’hui.

 

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close