Préservation des insectes pollinisateurs et moratoire sur les pesticides néonicotinoïdes

Les Député-e-s du groupe écologiste ont déposé une proposition de résolution – relative « à la préservation des insectes pollinisateurs et à un moratoire sur les pesticides de la famille des néonicotinoïdes et des phénylpyrazoles » rédigée par Laurence Abeille, Députée du Val-de-Marne.

Cette proposition a pour objet de demander au gouvernement d'agir et d'interdire cette catégorie de pesticides dits « systémiques » responsables du phénomène d'effondrement des colonies d'abeilles. Ces pesticides tuent les abeilles non pas directement, mais indirectement par perte de géolocalisation, par non-retour à la ruche.

Le respect de la biodiversité est essentiel, les abeilles rendent des services écologiques absolument nécessaires à notre sécurité alimentaire, grâce à la pollinisation. 35% de la production mondiale de nourriture est liée aux insectes pollinisateurs

Le Ministère de l’agriculture Stéphane Le Foll a interdit en juin le pesticide Cruiser OSR, utilisé pour l'enrobage des semences de colza, en raison d'effets néfastes soupçonnés sur les abeilles : ce n’est qu’un premier pas et d’autres doivent suivre. Le principe de précaution doit enfin devenir effectif.

Le texte de la proposition de résolution (n° 300) : cliquer ici

 

Equipe de Barbara Pompili

A lire également

Commenter

Close