Projet d'usine d'enrobés à Longueau : contribution à l'enquête publique

 

Projet d'implantation d'une usine d'enrobés à Longueau

Contribution à l’enquête publique

Monsieur le Commissaire enquêteur,

Vous menez actuellement une enquête publique en vue d'autoriser l'exploitation d'une usine de fabrication d'enrobés et de valorisation de déchets inertes issus du BTP sur la commune de Longueau.

Plusieurs communes de ma circonscription étant concernées par cette enquête publique, je tenais à vous faire part de quelques remarques.

Il est tout d'abord à noter que malgré la période estivale, la mobilisation des habitants contre ce projet est importante. De même, plusieurs communes ont d'ores et déjà fait part de leur opposition à cette implantation. Il apparaît que la communication et la transparence autour de ce projet n'ont pas été assurées, en tout cas pas assez pour que les riverains et élus considèrent le niveau d'information comme suffisant et trouvent des réponses satisfaisantes à leurs préoccupations quant aux impacts de cette future activité sur leur cadre de vie et leur environnement.

Le problème principal réside dans la circulation de poids-lourds induite par l'installation de cette usine. Avec plus de 120 camions quotidiennement, on peut aisément mesurer les nuisances en termes de trafic et d'émissions pour les riverains. Je m'étonne d'ailleurs qu'une entreprise faisant le choix de s'installer sur une friche ferroviaire, et devant pour cela négocier avec la SNCF, ne fasse pas le choix de miser sur le rail pour assurer le transport de matériaux qui devraient pourtant s'y prêter.

Cette préoccupation est d'autant plus forte que le lieu d'implantation se situe à proximité d'habitations, d'équipements dont certains ont vocation à accueillir des enfants, et de zones naturelles classées. Les nuisances et risques inhérents à ce type d'activité soulèvent légitimement des questionnements et inquiétudes, qui n'ont pas été levés par les informations fournies par le futur exploitant.

Ce dernier s'est d'ailleurs vu contraint de compléter le dossier initialement déposé, insuffisamment précis sur un certain nombre de points.

Enfin, étant donné la faiblesse de la communication du porteur de projet, les retombées potentiellement positives pour le territoire, notamment en termes de créations d'emplois, ne sont pas établies.

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close