Salon des Maires

Salon des Maires

Mardi 20 novembre, Barbara Pompili était au Congrès des maires pour participer au forum "Changement climatique : comment s'y adapter ?".

Un débat très intéressant avec de nombreux acteurs engagés : André FLAJOLET et Mohamed GNABALY, président et rapporteur de la commission Environnement et développement durable de l’AMF, le climatologue Jean JOUZEL, Daniel GIBBS, président du conseil territorial de Saint Martin, Caroline GUTLEBEN, directrice de Plantes et Cité, Jean-Marc BOUILLON, président d’honneur de la fédération française du paysage, Audrey PULVAR, présidente de la FNH, Pascal CANFIN, directeur général du WWF...

L'occasion de rappeler l'urgence d'agir, bien entendu, mais aussi d'évoquer à quel point le dérèglement climatique touche prioritairement les populations les plus démunies. A travers les échanges, nous avons également rappelé combien l’artificialisation des sols nous rend plus vulnérable aux événements climatiques. Nous avons pu souligner à de nombreuses reprises à quel point la nature nous rend de très nombreux services qui peuvent également être l’occasion d'économies : lutte contre les inondations, meilleure qualité de l’eau, îlot de fraîcheur.... Pour être plus résilient face au changement climatique, nous devons faire progresser la nature en ville, renforcer l’efficacité énergétique des bâtiments, repenser nos déplacements...  De nombreuses initiatives existent dans les territoires et la puissance publique doit être en mesure de les accompagne : plan de rénovation énergétique des bâtiments lancé par le gouvernement, future loi sur les mobilités, Agence française pour la biodiversité...  Nous devons fournir aux collectivités des outils pour leur permettre de s’adapter et de mieux s’appuyer sur les services que nous rend la nature. De nombreux témoignages d’initiatives locales ont été mis en avant, montrant aussi à quel point la concertation est essentielle afin de construire le projet le plus adapté à chaque situation.

FORUM | Changements climatiques: comment s'y adapter ? (Salle 500)

Le climat évolue rapidement sous l’effet de l’accumulation des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Ce lien de cause à effet ne fait plus débat. Les projections à moyen terme font état de modifications dont la plupart sont déjà sensibles en Métropole et en Outre-mer : augmentation du nombre et de la durée des vagues de chaleur en été, renforcement du taux de précipitations extrêmes ou encore augmentation des épisodes de sécheresse.

Les communes et les intercommunalités ont une double responsabilité afin de garantir dans la durée une bonne qualité de vie des citoyens et la pérennité des activités économiques du territoire. Elles doivent atténuer leur propre impact, pour contribuer au maximum de leur capacité à enrayer le phénomène, et faciliter l’adaptation de leur territoire en prenant en compte les évolutions qui y sont attendues.

Cette adaptation peut reposer sur une véritable stratégie ou, à plus petite échelle, sur une mobilisation des nombreux services que peut rendre la nature. Lutter contre les îlots de chaleur, favoriser l’infiltration des eaux de ruissellement, capter des polluants atmosphériques par exemple, contribuent à rendre les villes plus agréables et plus résilientes.

L’atelier sera l’occasion de présenter et de débattre de nombreuses solutions d’adaptation ainsi que des moyens dont disposent les élus pour les mettre en œuvre.

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close