Table ronde sur les plastiques

Table ronde sur les plastiques

Le 5 mars, la commission Développement durable et Aménagement du territoire de l’Assemblée nationale organisait une table ronde sur l’objectif « 100 % de plastiques recyclés en 2025 », atour de l’association Zero Waste France, de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), de la Fédération de la plasturgie et des composites, de la Fédération des entreprises du recyclage (FEDEREC) et de Citeo.

Le 23 avril 2018, le Gouvernement a présenté la feuille de route pour l’économie circulaire (FREC). Celle-ci prévoit 50 mesures pour engager la transition vers une économie circulaire.

Parmi les diverses mesures prévues par la FREC, figure un objectif ambitieux qui consiste à parvenir à 100 % de plastiques recyclés en 2025. L’enjeu est de taille. La pollution par les plastiques atteint un niveau alarmant. La formation d’un « continent » de plastique dans les océans est désormais avérée, avec des atteintes gravissimes pour la biodiversité marine. Il nous faut donc agir, et vite, pour renverser la tendance.

Cette table ronde a permis de faire un état des lieux du recyclage du plastique, mais aussi de réfléchir à la question essentielle de la réduction à la source, c'est-à-dire de produire moins de déchets plastiques en réduisant les emballages inutiles et les objets à usage unique.

La tache n'est pas simple, et le chemin devant nous est long, mais c'est la société toute entière qui doit agir à tous les niveaux pour combattre les pollutions importantes causées par le plastique, ainsi que ses effets sur la santé humaine et animale.

Dans quelques mois, nous aurons à examiner un projet de loi qui permettra la mise en œuvre de la FREC, et ainsi rendre concrètes des avancées attendues dans ce domaine.

Table ronde sur les plasitques

Le 5 mars, la commission Développement durable et Aménagement du territoire de l’Assemblée nationale organisait une table ronde sur l’objectif « 100 % de plastiques recyclés en 2025 », atour de l’association Zero Waste France, de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), de la Fédération de la plasturgie et des composites, de la Fédération des entreprises du recyclage (FEDEREC) et de Citeo.Le 23 avril 2018, le Gouvernement a présenté la feuille de route pour l’économie circulaire (FREC). Celle-ci prévoit 50 mesures pour engager la transition vers une économie circulaire.Parmi les diverses mesures prévues par la FREC, figure un objectif ambitieux qui consiste à parvenir à 100 % de plastiques recyclés en 2025. L’enjeu est de taille. La pollution par les plastiques atteint un niveau alarmant. La formation d’un « continent » de plastique dans les océans est désormais avérée, avec des atteintes gravissimes pour la biodiversité marine. Il nous faut donc agir, et vite, pour renverser la tendance.Cette table ronde a permis de faire un état des lieux du recyclage du plastique, mais aussi de réfléchir à la question essentielle de la réduction à la source, c'est-à-dire de produire moins de déchets plastiques en réduisant les emballages inutiles et les objets à usage unique.La tache n'est pas simple, et le chemin devant nous est long, mais c'est la société toute entière qui doit agir à tous les niveaux pour combattre les pollutions importantes causées par le plastique, ainsi que ses effets sur la santé humaine et animale.Dans quelques mois, nous aurons à examiner un projet de loi qui permettra la mise en œuvre de la FREC, et ainsi rendre concrètes des avancées attendues dans ce domaine.

Publiée par Barbara Pompili sur Vendredi 8 mars 2019

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close