Visite de sites de gestion de déchets radioactifs

Visite de sites de gestion de déchets radioactifs

Le 16 avril, avec des députés de la commission d'enquête sur la sûreté et sécurité des installations nucléaires, je me suis déplacée sur plusieurs sites de gestion de déchets nucléaires.

Le matin, nous avons visité un site de l'ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) qui stocke des déchets de faible et moyenne radioactivité dont la durée de vie courte, à Soulaines dans l'Aube (10). Ce stockage se fait en surface dans des blocs en béton qui seront ensuite recouverts par de la terre.

L'après-midi, nous sommes descendu à 550 mètres sous terre afin de visiter le laboratoire de Cigéo à Bure dans la Meuse (55), qui vise à préparer l'enfouissement profond des déchets radioactifs à durée de vie longue. Si le laboratoire sous-terrain existe déjà, le projet d'enfouissement n'est lui pas validé.

Ces deux visites nous ont permis de constater la réalité physique de la gestion des déchets nucléaires. Ceux-ci, à la différence des autres types de déchets, restent dangereux pour des centaines d'années pour les moins radioactifs... et pour plusieurs milliers voire centaines de milliers d'années pour les plus dangereux.

Ces déchets existent en grande quantité sur le territoire français en raison d'une part importante de production d'électricité d'origine nucléaire. Ceci nous amène à faire des choix aujourd'hui pour gérer ces déchets, qui conditionnent notre territoire pour des milliers d'années à venir.

La commission d'enquête abordera donc la question essentielle des déchets radioactifs dans son rapport, qui sera rendu à la fin du mois de juin.

Equipe de Barbara Pompili

Commenter

Close