Energie : pour des tarifs progressifs

Les écologistes ont toujours dénoncé le système de tarification de l’énergie hérité des années 1970. Actuellement, à cause de ce système dégressif, un gros consommateur paie l’énergie (et notamment l’électricité) moins cher, au kWh, qu’un petit consommateur.

Cela va contre toute logique de réduction de nos consommations d’énergie nécessaire dans un contexte de hausse des prix, baisse du pouvoir d’achat et dégradation rapide de l’environnement.

Les écologistes sont donc  très satisfaits de voir qu’aujourd’hui leurs partenaires de gauche soutiennent enfin la proposition de rendre les tarifs de l’énergie progressifs. Cette proposition de loi pose la première pierre d’un changement fondamental et pourra, en partie, répondre aux objectifs sociaux et environnementaux, notamment en assurant l’accompagnement des ménages pour les aider à réduire leur facture énergétique.

Toutefois, ce dispositif nécessite encore des améliorations et a besoin d’être placé dans un cadre global d’une transition énergétique qui passe notamment par la sobriété.

C’est la raison pour laquelle les parlementaires écologistes ont proposé, à l’Assemblée nationale et au Sénat, d’améliorer ce texte, estimant nécessaire de poser le principe indiquant que la France se donne pour objectif de réduire ses consommations d’énergie. Cela va dans le sens des engagements européens et doit être clairement inscrit dans la loi.

Il apparait également essentiel pour les écologistes d’introduire dans la loi plus de justice pour les consommateurs les plus modestes qui sont ceux qui subissent le plus souvent une situation de précarité énergétique. D’où la volonté d’introduire dans la loi une plus forte progressivité pour les prix de l’abonnement et une réduction des tarifs des petits abonnements.

Enfin, ce texte est un premier pas et d’autres outils devront être mobilisés, comme un "bouclier énergie" protégeant les ménages en très grande difficulté. A cet effet, une politique volontariste de rénovation des passoires énergétiques doit être mise en place.

Equipe de Barbara Pompili

A lire également

Commenter

Close