Fin de vie : stop à l'hypocrisie

Fin de vie : stop à l'hypocrisie

Il est temps d’agir et de légiférer courageusement ! Alors que, depuis lundi, l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) est entrée dans sa grande semaine de mobilisation, la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a examiné ce mercredi une proposition de loi de Jean Léonetti visant à renforcer les droits des patients en fin de vie.

Ce texte, qui s’inscrit dans le cadre de la « niche parlementaire » du groupe UMP, ne fait que reformuler la loi du 22 avril 2005, du même auteur, relative aux droits des malades et à la fin de vie. Certes, lors de sa promulgation, la loi dite « Léonetti » marquait une avancée importante en permettant le développement des soins palliatifs et la réduction considérable de l’obstination thérapeutique. Mais elle demeure bien insuffisante. Cette soi-disant « nouvelle » proposition de loi n’apporte en réalité rien de nouveau aux patients en fin de vie. Elle prône, au contraire, un statu quo sous couvert d’appellations différentes. Des soins palliatifs donc, encore et toujours ! Pourtant la pratique de l’euthanasie existe en France, pour le moment sous une forme hypocrite, et 90% de nos concitoyens sont favorables à sa légalisation. [.....]

A lire sur le site de Libération en cliquant ici

Tribune cosignée par Véronique Massonneau, Barbara Pompili, François de Rugy, Brigitte Allain, Isabelle Attard, Danielle Auroi, Denis Baupin, Michèle Bonneton, Sergio Coronado, François-Michel Lambert, Noël Mamère, Paul Molac et Eva Sas (député-e-s écologistes)

 

Equipe de Barbara Pompili

A lire également

Commenter

Close